Confédération Européenne des Détaillants en Tabac

Confédération

La Confédération Européenne des Détaillants en Tabac (CEDT), fondée en 1970, est un Groupe Européen d’Intérêt Economique, inscrit au Registre de la Transparence sous le numéro 85326064523-94, qui rassemble les associations nationales des détaillants de tabac, dans le respect du règlement CEE 2137/89.

La CEDT a pour principal objectif de promouvoir les intérêts de près de 150.000 détaillants de tabac européens, des professionnels au service de l’Etat et des citoyens auxquels ils garantissent la légalité d’un réseau de vente, l’authenticité et la qualité de produits particuliers comme le tabac, dans le cadre d’une consommation adulte et responsable, en respectant les normes nationales et européennes en matière de santé.

Le but de notre mission est d’encourager et de soutenir un dialogue permanent avec les Institutions et les acteurs afin de garantir à nos petites entreprises familiales la possibilité d’exercer dans un cadre réglementaire clair, empreint d’équilibre et de proportionnalité. Nous soutenons toute initiative qui permette la reconnaissance de notre rôle de défense de la légalité, contre les phénomènes de contrebande, de contrefaçon et de délit, et qui favorise la valorisation d’un système de vente contrôlé par l’Etat.

Nous soutenons la nécessité que les tabacs manufacturés ne soient vendus qu’exclusivement à travers des réseaux contrôlés détenteurs de licences ou concessions.

news

  • 22/12/2018

    HUNGARY: the introduction of plain packaging is postponed until 2022

    The Hungarian government adopted a law on 13 December 2018 to postpone the entry into force of the tobacco plain packaging until 2022. The plain packaging regulation, which was supposed to take effect in May 2019, requires all tobacco products to be packed in a uniform green cover, the removal of all branding (colours, imagery, corporate logos and trademarks) and the product name to be printed in a regular black font on the package. The recent amendment also gives to the tobacco shops the opportunity to sell their existing stock of “regular” packaged tobacco products once the plain packaging regulation becomes effective. “This is a most welcome change” Antal Lengyel, chairman of the Hungarian Tobacco Retailers Alliance announced. “We prepared a detailed and well-reasoned request to the Government to defer this regulation, because we think Hungarian tobacco retailers are not yet prepared for plain packaging” he added. “The fluctuation and lack of organised training of tobacco shop staff would have caused serious problems if plain packaging had been introduced as planned. We are happy that the Government introduced a change that is in accord with our views.”

  • 28/09/2018

    AUSTRIA: The Austrian Tobacco retailers have been allowed to sell coffee to go since 1 September.

    Customers can drink it on the spot or take it out. In Austria, tobacco shops have the right to sell a limited list of products. Although it is common in many countries, the sale of coffee to go in tobacco shops was forbidden in Austria, until now. According to the WKO (The Austrian Association of Tobacco Retailers) the sale of coffee to go will bring more customers into their retail shops. Not only smokers will come but also people who never walk into a tobacco shop. Moreover, the WKO reminds that in many villages, they are the last shops still operating. This additional product will allow Tobacconists to provide customers with a larger range of products.

  • 09/04/2018

    ITALY: ELECTRONIC CIGARETTES AVAILABLE ONLY IN TOBACCO SHOPS OR IN POINTS OF SALE AUTHORIZED BY THE ITALIAN CUSTOMS AND MONOPOLY AGENCY

    At the end of a long process concluded with the last budget law, electronic cigarettes with and without nicotine can be sold only in tobacco shops and other places expressly authorized. Online sales are prohibited. The tobacconists are automatically authorized and therefore they can sell electronic cigarettes without any specific authorization. For other shops, it is necessary to submit an application to the Customs and Monopoly Agency and wait for the authorization to be issued on the basis of objective and subjective requirements established in a recent directorial decree. Only local shops wishing to treat these products as the main activity, pharmacies and para-pharmacies may apply for such authorization. The authorization is valid for two years and is renewable after the verification of the existence of the requirements.

  • 09/04/2018

    FRANCE: The French government is raising cigarette prices

    In March the price of a packet of cigarettes went up by 1 euro. Now, with cigarette packets as expensive as 8 Euros, smoking represents a significant budget. French Health Minister Agnès Buzyn and French Budget Minister Gérald Darmanin hope that such prices will encourage smokers to quit tobacco and prevent younger adults from smoking. The objective to reduce smoking rates in France seems to be a priority for the government. This is the second price increase in under a year. Other, similar measures are expected in the coming years. The price of a single packet of cigarettes should reach 10 Euros by November 2020.

  • 09/04/2018

    GREECE: E-cigarette ban in public spaces across Greece

    Electronic cigarettes fall under the same restrictions as cigarette smoking, the Council of State plenary ruled on Monday, including a ban on their use in public spaces, transportation and in advertisements. In its ruling, the court rejected a petition by the Association of Greek e-cigarette Businesses to cancel a series of decisions on its restricted use, adding that the group however could seek to recover losses.

  • 09/04/2018

    AUSTRIA: Austria scraps smoking ban in bars and restaurants

    The Austrian parliament voted in late March to drop plans to introduce a smoking ban in bars and restaurants. MPs voted to overturn the planned ban despite public protests and a petition which attracted more than 500,000 signatures. The country allows people to light up in restaurants and bars so long as they sit in a separate area. Bars smaller than 50 square meters (540 square feet) have the right to allow smoking throughout the premise.

SALLE PRESSE

Multimedia

Vidéo des BRUXELLES événement.

x

Communiquès de Presse

EVENEMENTS

x
  • 11/2/2019

    UN NOUVEAU COMITE EXECUTIF POUR LA CEDT

    Le 6 février dernier, l'Assemblée Générale de la CEDT s'est réunie en son siège à Bruxelles pour élire un nouveau président et Comité Exécutif.


    de gauche à droite : Philippe Coy Vice-Président (France), Mario Espejo Aguilar Membre (Espagne), Theodoros Mallios Membre (Grèce), Peter Schweinschwaller Président (Autriche), Giovanni Risso Secrétaire Général (Italie), Antal Lengyel Trésorier (Hongrie)

    Peter Schweinschwaller (Autriche) a été élu président, Philippe Coy (France), vice-président, Giovanni Risso (Italie), secrétaire général et Antal Lengyel (Hongrie), trésorier.

    Peter Schweinschwaller, représentant des détaillants de tabac autrichiens, souhaite valoriser et témoigner auprès des institutions européennes du rôle social et économique de ce réseau de proximité, dont les 150.000 points de vente accueillent 40% de la population européenne. D'ailleurs, il envisage la possibilité d'accueillir d'autres associations européennes de détaillants de tabac dont les intérêts convergent avec ceux des membres actuels. Il lui semble nécessaire de renforcer les contacts au sein de la filière tabac pour assurer un contrôle efficace des trafics illégaux.


    de gauche à droite : Philippe Coy, Vice-Président and Peter Schweinschwaller, Président de la CEDT

    Dans le cadre de ses premières missions, le président Peter Schweinschwaller et son équipe élaboreront une position commune sur les produits assimilés au tabac, grâce à des échanges constants avec les interlocuteurs intéressés : membres de la CEDT, acteurs institutionnels et opérateurs du secteur. En outre, Peter Schweinschwaller considère que ces rendez-vous quotidiens avec les citoyens européens et une meilleure connaissance de ce réseau de vente basée sur un système d'autorisations et de licences, contrôlé de manière ponctuelle par les autorités de régulation, sont un atout majeur pour une communication efficace sur les questions de santé publique.


    de gauche à droite: Ernst Koresta, Vice-Président de l'Administration des Monopoles autrichienne, Josef Prirschl, Président de la WKO

  • 3/1/2019

    LA CEDT REUNIE A ATHENES POUR ANTICIPER LES TENDANCES

    Le 19 juin dernier, les membres de la Confédération Européenne des Détaillants de tabac se sont réunis à Athènes pour discuter des priorités du secteur et anticiper sur les tendances des marchés.

    Dans le cadre d’un accueil chaleureux, le président de la Fédération des Kiosques Theodoros Mallios a expliqué qu’en Grèce, l’essentiel des produits du tabac est vendu dans les kiosques. Depuis 2010, ils sont passés de 12.000 à un peu plus de 6.000 points de vente. Une chute vertigineuse, due non seulement à la crise mais aussi à une hausse inouïe de la fiscalité du tabac. Afin de faire face, les kiosques grecs ont dû structurellement changé leurs points ventes tout en gardant leur caractère unique d’animation des quartiers.

    En outre, le directeur officiel du monopole autrichien, Hannes Höfer, invité à participer à cette réunion, en a profité pour annoncer son intention de développer des échanges réguliers avec les autorités de tutelle des pays membres de la CEDT.

    Le volet traçabilité des produits du tabac de la dernière directive européenne a été un sujet d’envergure, car sa mise en place s’avère plus compliquée pour certains membres de la CEDT, en particulier pour l’Espagne et l’Autriche.

    D’autre part, les membres de la CEDT reconnaissent qu’un système de traçabilité pour le tabac est un instrument clé pour lutter contre la contrebande de cigarettes. Néanmoins, ils espèrent que sa mise en place n’engendrera pas de couts supplémentaires pour la profession.

    Face au débat actuel sur la réglementation du cannabis light, les six pays membres de la CEDT, constatent de grandes différences juridiques et commerciales selon les états. Ils considèrent que ce produit doit faire l’objet d’une réglementation européenne, afin de permettre aux Etats de contrôler le produit jusqu’au consommateur final.


    Theodoros Mallios, présidente de la Fédération Grecque des Kiosques

Close Event

Contacts:

Adresse

Confédération Européenne des Détaillants en Tabac.
Rue Montoyer, 31 B-1000 BRUXELLES
Phone: +32 (0) 7721305